Grosse en réparation ...

Grosse en réparation … Page 3.

Quand on entame un parcours de chirurgie bariatrique, il y a des rendez-vous obligatoires à passer, le nombre de séances est évalué en fonction du suivi antérieur du patient. Et le protocole peut être différent en fonction des chirurgiens.

Mon parcours à moi avant opération est composé de : 

-2 rendez-vous chirurgien

-3 rendez-vous psy

-3 rendez-vous diététicienne

-1 rendez-vous cardiologue

-1 rendez-vous pneumologue

-1 échographie du foie

-1 fibroscopie

-1 prise de sang complète

-10 séances de kiné respiratoire

-1 réunion pré opératoire

-1 conférence d’information

-1 rendez-vous de méditation

-1 rendez-vous avec une infirmière

Ces rendez-vous doivent être concentrés entre le premier rendez-vous chez le chirurgien et le deuxième, soit pour moi sur un délai de 2 mois et demi.

Ensuite le chirurgien accepte,  ou non l’opération, si il donne son accord le choix de l’opération et la date sont posés, il faut ensuite un délai de deux semaine à la sécu pour valider la prise en charge de l’opération.

Ensuite l’aventure commence pour de bon !

Le parcours peut être impressionnant, mais il est nécessaire, déjà d’un point de vue médical, ensuite afin de se recentrer sur soi-même, de comprendre et d’accepter le chemin parcouru, de prendre du temps pour soi, pour aller mieux …. Il est aussi très important pour choisir l’opération que l’on souhaite, anneaux, sleeve, ou by-pass, pour l’instant mon choix se porte sur la sleeve.

Je pense que le suivi psy, lui, est plus important après. S’accepter dans ce nouveau corps, se voir différemment …

Tout le monde est très stressé autour de moi à propos de cette opération. Même si ils essayent de le cacher au maximum, de me rassurer, de me soutenir, je vois bien la peur dans leurs yeux …

Je sais que pour ma mère cette étape va être compliqué, pour mes enfants et pour lui, c’est un changement énorme qui les attend, j’essaye de les préparer au mieux.

Par moment ils osent l’exprimer, et s’ils ne me reconnaissaient plus ? Et si je changeais ? Et m s’il ne m’aimait plus dans un autre corps ? Et dans ces moment-là les rôles s’inversent, c’est à mon tour de les rassurer …

Mon fils, lui, pleure beaucoup quand nous parlons de ce changement, il a peur de ne plus avoir la même maman, et ça me prend aux tripes parce qu’ il n’est pas en âge de comprendre que tout ça n’est qu’une enveloppe,  la mienne plus grosse que les autres, mais que rien ne changera la maman que je suis, sa maman …

Ce qui m’attend, ce qui nous attend n’est que positif, j’ai besoin de passer par là pour être heureuse à 100% !

Le plus dur dans cette démarche, dans ce parcours, c’est l’acceptation…. 

J’ai compris et accepté d’être «  malade » de l’obésité, j’accepte  maintenant de me soigner peu importe la méthode employée.

La psychologue m’a permis également d’analyser mon parcours et d’accepter mes échecs face au poids …. Je crois qu’à force ils m’ont tous, simplement  permis de m’accepter moi, et le moi nouveau, qui se prépare !

Publicités

1 réflexion au sujet de “Grosse en réparation … Page 3.”

  1. J’ai été opérée d’un bypass il y a 4 ans. Je me souviens que tous ces rendez-vous m’avaient épuisée moralement.
    J’espère que tout ira bien pour toi. N’hésite pas si tu as des questions. 😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s