À chacun son heure !, Famille

18 heures 30… La fin du congé parental !

Depuis quelques jours mon estomac est noué, mon cœur bat plus vite, plus fort … Je la vois je la sens, l’angoisse est là, belle et bien présente, au plus profond de moi. J’essaie de me rassurer, mon discours est positif, enjoué, à vrai dire j’ai préparé des phrases toutes faites pour éviter toutes conversations un peu trop longue sur le sujet.  » C’est comme ça on a pas le choix»,  » toutes les bonnes choses ont une fin » , « on va s’adapter » , « tout le monde y passe un jour ou l’autre « ,je ne dois pas craquer…

Oui, dans 25 jours je reprends le travail, et tout mon être est complètement chamboulé  !!! 

Je suis en congé parental depuis la naissance de mon 2ème enfant. Et il faut bien l’avouer même si le quotidien n’est pas toujours parfait, c’est une chance immense que de pouvoir les voir grandir chaque jours. Je n’ai rien loupé de ces deux dernières années, je ne me suis consacrée qu’à eux, sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, j’ai mis ma carrière professionnelle de côté, je m’y suis mise aussi un peu, je crois…

J’ai anticipé chacun de leurs besoins, j’en  ai sûrement trop fait, mais je ne regrette rien ! Parfois j’ai eu le sentiment d’étouffer, de m’être oubliée dans tout ça, de n’être plus qu’une mère. Mais je crois que j’en avais besoin autant qu’eux. Ces deux ans n’étaient qu’une pause, une étape, une bulle merveilleuse où il faisait bon d’y être enfermé. Me reconnecter  à l’essentiel, m’approprier ce nouveau quotidien à quatre, j’en avais tellement besoin.

Finalement je ne sais pas qui a le plus besoin l’un de l’autre, eux ou moi ? Vont ils m’en vouloir ? Je ne veux pas avoir ce sentiment d’être passée à côté d’eux…

Mon fils rentre en CP, ma fille fera ses débuts chez la nounou, et moi je vais reprendre le boulot ! Le commerce, ce rythme de vie où je ne les verrai qu’un jour par semaine, et une petite heure le soir, ces semaines où ils passeront plus de temps chez la nounou et à l’école qu’à mes côtés.

Je m’en veux tellement… 

Je ne pensais pas culpabiliser autant, je ne pensais pas me mettre dans de tels états, je me disais forte mais finalement j’étais  bien loin du compte. J’ai pleuré, beaucoup.  Avec eux, en leurs expliquant comment notre vie allait s’organiser dorénavant, et puis seule bien souvent, pour extérioriser mes angoisses. Pourtant j’essaie de me convaincre. Ce que je vis n’a rien d’hors norme, c’est le quotidien de la plupart des gens, la continuité de la vie… Mais je crois que je ne suis pas prête, je crois que le temps m’a rattrapé bien trop vite !

Je suis sûre que tout ira bien, que d’ici quelques mois la routine et nos nouvelles habitudes seront installées, je le sais. La vie aura repris son cours normal.  Mais aujourd’hui, dans mon cœur de maman cette étape me semble, INSURMONTABLE ….

 

Publicités

5 thoughts on “18 heures 30… La fin du congé parental !”

  1. Allez courage. Ta petite découvrira de nouvelles choses avec sa nounou aussi. Et aura plaisir à te retrouver le soir. Ça s’est aussi unique.

    J'aime

    1. Bonsoir Princesse !

      Je suis dans le même cas que toi! Je reprends le boulot après 1 an à côté de mon fils ! Crèche pour lui et Evénementiel pour moi! Horaires de fou et décalées ( eh oui l’événementiel c’est souvent le soir et le week-end, les jours fériés, pendant les fêtes !!! ) papa qui travail de nuit !!! Petit bonhomme qui passera de la crèche à chez papi et mamie tres régulièrement ! Fiouuuuuu pas prête du tout! C’est passer trop vite cette année ! J’étais pas prête on peut recommencer svp?! Bon courage à toi c’est pas facile, injuste, trop nul mais pas le choix …. enfin…. plus facile à dire qu’à faire !
      À nos crises de larmes futures!
      Courage !

      Ophélie !

      J'aime

  2. Comme je te comprends… Personnellement, je n’arrive pas à me projeter dans une reprise de travail à plein temps… Résultat, mes loulous ont 4 et presque 7 ans et je suis toujours à la maison…
    Mais comme tu le dis, quand le rythme sera en place, tout ira bien ! Bon courage pour cette reprise et plein de réconfort

    Virginie

    J'aime

  3. Bon courage! J’ai eu le meme déchirement même si j’ai repris plutôt que vous.
    Le soir, le peu que je les vois j’en profite. Je regarde mes deux filles jouaient ensemble en souriant bêtement. Elles sont heureuses de se retrouver. J’ai la chance d’avoir repris à 80%. Bon courage encore une fois et pleins de soutiens

    J'aime

  4. Courage…je suis sûre que ta famille et toi êtes plein de ressources que vous n’imaginez même pas, et comme tu dis dans quelques semaines, vous aurez trouvé votre équilibre😉.
    En tous cas, tu as eu raison de profiter à fond de tes loulous, c’est une période privilégiée même si ça n’est pas tous les cours facile avec nos petits « boulets d’amour »😍😂
    Tout plein d’ondes positives et de courage
    Stéphanie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s